L’enjeu majeur est celui de la réduction des inégalités par Bernadette Groison Secrétaire générale de la FSU

mardi 18 avril 2017
par  FSU 69
popularité : 54%

La fonction publique pèse aujourd’hui 20 % de l’emploi en France. Avec l’ensemble des services publics, elle contribue à répondre aux besoins fondamentaux de la population : santé, éducation, recherche, culture, justice, contrôle, protection, agriculture, environnement, sécurité, aménagement du territoire, entretien des biens publics… Dans chacun de ses versants – État, territorial ou hospitalier –, elle doit assurer aux usagers la permanence, la proximité, l’accessibilité du service public.

Elle sait s’adapter, dès qu’un besoin nouveau apparaît, si les moyens législatifs, réglementaires et budgétaires lui sont donnés. C’est un de ses principes fondateurs. Aujourd’hui, de nouveaux besoins et défis émergent : augmentation du nombre de naissances, de l’espérance de vie, du nombre de personnes âgées et de la dépendance, réussite de tous les jeunes dans le système éducatif, résorption du chômage, développement de la formation, meilleur aménagement du territoire, transition écologique, révolution technologique et numérique. Il y a nécessité d’améliorer le fonctionnement de nombre de services pour mieux y répondre et offrir à chacun de meilleures conditions de vie. Cela passe forcément par des agents en nombre suffisant et formés pour y faire face. La FSU a alerté les candidats à l’élection présidentielle sur la nécessité de créer des emplois publics car l’heure est à la prise en compte de tous les besoins de la population. Ces investissements doivent être pris en charge par la nation. Pour cela, une réelle réforme fiscale, fondée sur une juste répartition des richesses produites, est nécessaire.

Ceux qui proposent de supprimer des emplois publics étranglent la capacité de l’action publique. L’éducation nationale ne s’est pas encore remise des 80 000 suppressions d’emplois faites sous le président Sarkozy. De nombreux services souffrent toujours de la politique de redéploiement des postes.

Réduire encore le nombre d’agents, ce sont des effectifs trop lourds en classe, altérant les conditions d’éducation des élèves ; c’est une qualité des soins dégradée dans les hôpitaux ; ce sont des catastrophes sanitaires liées au manque de contrôles, faute de personnel suffisant pour les accomplir ; c’est un accès aux loisirs ou à la culture compromis, faute de moyens nécessaires aux collectivités locales… Nous ne pouvons pas l’accepter. D’autant que la raison invoquée de la nécessité de l’équilibre des finances publiques cache mal la volonté de soumettre des pans entiers de l’intérêt général à des intérêts privés.

Ceux-là mêmes qui disent ainsi rendre la fonction publique plus efficace mentent sur les conséquences que cela aura, tout autant qu’ils se trompent sur les défis propres qu’elle a à relever. Elle doit créer les emplois à la hauteur des besoins, mais elle a aussi à améliorer la formation des agents, la reconnaissance de leur travail, le pilotage des services… La FSU met en garde sur les surcoûts liés à l’externalisation, une privatisation qu’il revient bien souvent à l’État de prendre en charge, avec un coût notable pour chacun des usagers, sans garantie de services de meilleure qualité.

L’enjeu majeur de notre société est celui de la réduction des inégalités. Quand, dans la sixième puissance du monde, 9 millions de personnes vivent en dessous du seuil de pauvreté et 3,8 millions sont mal logées, on est en droit d’attendre que les services publics puissent jouer tout leur rôle. Qui peut encore penser que l’on développera l’emploi, que l’on fera face aux défis démographiques et de santé publique, que l’on fera la nécessaire transition écologique sans l’éducation, la formation, la recherche, la santé, les services publics locaux.

La FSU fait le pari que le développement des emplois dans la fonction publique contribuera à y répondre, car, oui, la fonction publique contribue à la création des richesses pour notre pays.


Agenda

<<

2017

 

<<

Septembre

 

Aujourd’hui

LuMaMeJeVeSaDi
28293031123
45678910
11121314151617
18192021222324
2526272829301
Aucun évènement à venir les 6 prochains mois

Brèves

13 janvier 2012 - Pour un retour en Gestion publique directe : le 4 février 2012, débat public à la Bourse du travail à 14h00.

3 juin 2011 - Service Public de l’Eau : réunion le mardi 28 juin

Le collectif 69 "Etats généraux des Services Publics" dont fait partie la FSU, a entamé une (...)

2 avril 2011 - Défendre la laïcité et le vivre ensemble !

Pour défendre la laïcité et le vivre ensemble, participez au happening : mardi 5 avril à 18 h (...)

29 mars 2011 - Jeudi 31 avril à 18h - soirée de solidarité avec Gaza

La FSU, partie prenante de la campagne un bateau pour Gaza, vous invite à participer massivement (...)

29 mars 2011 - Santé en danger, manifestation à Lyon, samedi 2 avril à 15H Place Guichard

Dans le cadre des Etats Généraux des services publics, de nombreuses organisation dont la FSU, (...)