1er mai : le printemps social continue… dans la convergence des luttes

APPEL INTERSYNDICAL FSU-CGT-SOLIDAIRES-CNT-CNT SO-UNEF-UNL
vendredi 27 avril 2018
par  FSU 69
popularité : 18%

Animé par la seule volonté de répondre aux intérêts individuels de quelques « premiers de cordée », aux revendications du MEDEF, le gouvernement et la majorité parlementaire s’inscrivent dans une remise en cause profonde de notre modèle de société.
Salariés ou travailleurs dit autonomes, privés d’emploi, retraités, jeunes sont mis en opposition pour ne pas solliciter les moyens financiers existants, ni répartir les richesses produites par le travail.

L’intersyndicale 69 propose à toutes et tous d’agir le 1er mai pour une alternative de progrès social autour :

¥ De l’amélioration des salaires, des pensions et des minima sociaux sur la base d’un SMIC fortement revalorisé

¥ Du développement de l’emploi de qualité et la réduction du temps de travail

¥ De l’obtention de droits collectifs de haut niveau inscrits dans des conventions collectives ou des statuts

¥ Du développement d’une industrie et de services publics qui répondent aux besoins des populations

¥ D’un accès à des études supérieures sans sélections à l’entrée

¥ D’un accès élargi à la formation professionnelle libérée de toute logique marchande

¥ L’intersyndicale, ses militants, ses syndiqués sont à pied d’œuvre pour élever le rapport de force dont les travailleurs ont besoin pour la satisfaction de leurs revendications. Pour être plus fort, il faut être plus ! nombreux.

1er mai : une seconde journée de convergence des luttes

Ces dernières semaines, des initiatives d’actions avec des grèves et manifestations ont été organisées dans plusieurs secteurs professionnels et territoires.
Les retraités et les salariés des EHPAD étaient mobilisés dans l’unité le 15 mars dernier. Ils étaient des milliers dans les rues. Les uns aspirent – à juste titre – à des niveaux de pensions leur permettant de vivre dignement, et les autres à travailler dans des conditions décentes.
Le 22 mars, les salariés de la fonction publique, des entreprises privées et publiques, les cheminots lycéens et étudiants étaient en grève et en manifestation dans tout le pays.
Le 30 mars, les salariés de Carrefour se sont mobilisés contre le démantèlement du groupe orchestré pour répondre aux seules exigences de rentabilité des principaux actionnaires.
Depuis le 3 avril, une mobilisation massive des cheminots est engagée pour le service public ferroviaire.
Le 19 avril dans toute la France, 300000 personnes ont manifesté pour le progrès social.
Toutes ces actions montrent que les salariés, les retraités, les jeunes ne s’en laissent pas compter. Ils exigent une autre action politique du gouvernement et que le patronat réponde à leurs revendications dans les entreprises.

Pour le 1er mai, l’intersyndicale appelle les salariés du privé et du public, la jeunesse, les précaires, les retraités à participer massivement à la

Manifestation 10H Place Jean Macé (en direction de Bellecour)

A l’arrivée, barbecue festif, prises de parole, concert...


Agenda

<<

2018

 

<<

Décembre

 

Aujourd’hui

LuMaMeJeVeSaDi
262728293012
3456789
10111213141516
17181920212223
24252627282930
31123456
Aucun évènement à venir les 6 prochains mois

Brèves

7 décembre 2017 - 8 décembre : la lumière doit briller pour tous

Lyon s’apprête à célébrer sa fête des lumières. Le collectif "Pas d’Enfant Sans Toit" vous invite à (...)

25 novembre 2017 - Le 30 novembre au Conseil Régional Rhône-Alpes, tous ensemble, en grève et mobilisés !!!

L’intersyndicale FSU, CGT, CFDT, UNSA du Conseil Régional appelle le personnel à se mobiliser (...)

17 octobre 2017 - LE 19 OCTOBRE, POURSUIVRE LA MOBILISATION CONTRE LA REGRESSION SOCIALE

Pour mettre un coup d’arrêt aux attaques de ce gouvernement, pour exiger des mesures de progrès (...)

15 octobre 2017 - Loi travail 2, quel projet de société ?

La FSU coorganise avec ATTAC une :
CONFERENCE - DEBAT jeudi 17 octobre de 19h à 22h
à la (...)

6 octobre 2017 - POUR LA PROTECTION, la SCOLARISATION, la RÉGULARISATION DE TOUS et TOUTES

À Lyon, à cette rentrée, ce sont 80 jeunes, mineurs, qui dorment dehors, privés d’école. Nombre de (...)