Affaire ’T-shirt" de Villefranche : précisions

dimanche 21 février 2010

COMMUNIQUE DE PRESSE

Dans un communiqué de presse du mardi 16 février 2010, le collectif caladois pour le peuple palestinien finissait par la déclaration suivante :
« Font également partie du Collectif caladois pour le peuple palestinien un certain nombre d’enseignants, actifs ou retraités, ainsi que des organisations syndicales (FSU), qui ont tenu à faire la déclaration suivante : « Tous, nous avons été scandalisés par le comportement et les paroles de ce « collègue » : de tels propos tendancieux, est-ce là l’enseignement ? L’humiliation et la violence traumatisante infligées à une adolescente, est-ce là la pédagogie ? Nous entendons dénoncer une faute grave : et professionnelle, et humaine – une attitude indigne d’un enseignant responsable. » »

Même si la FSU est membre du collectif calladois, la FSU du Rhône tient à préciser qu’elle n’a été en aucun cas consultée pour la rédaction de ce communiqué et qu’elle n’est donc pas responsable des propos relatés, en particulier ceux concernant l’attitude de l’enseignant.

La FSU estime que, sur cette affaire, toute prise de position doit prendre en compte la version des deux parties. Pour l’occasion, donc, en plus de la version de l’élève et de sa famille, qui a largement été relayée, il convient de prendre connaissance de celle des enseignants du collège et en particulier celle du professeur concerné. A ce jour, vu les vacances scolaires, la FSU n’en a pas eu connaissance.
Par ailleurs, la FSU conteste une méthode conduisant à la mise en accusation publique d’un enseignant au terme d’un emballement médiatique centré sur la version d’une seule des parties.

La FSU se prononcera sur le fond de cette affaire lorsqu’elle sera en possession de tous les éléments permettant de le faire.



Agenda

<<

2018

 

<<

Juin

 

Aujourd’hui

LuMaMeJeVeSaDi
28293031123
45678910
11121314151617
18192021222324
2526272829301
Aucun évènement à venir les 6 prochains mois